logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 10 septembre 2009

FONTCOUVERTE (Daniel Dupuy)

FONTCOUVERTE.jpg

FONTCOUVERTE

A la lecture de ce livre comment ne pas se remémorer « Madame Bovary » ou encore « La femme infidèle » de Claude Chabrol si bien interprété par Stéphane Audran et Michel Bouquet .

Ce thème , en effet , tant de fois repris est ici modernisé et il s’y ajoute un zeste provençal de souvenirs d’enfance très touchants où l’on perçoit bien aussi l’influence des conteurs provençaux .

Finalement ce livre captive le lecteur jusqu’à son dénouement attendu mais moral.

A 60 ans , Fernand , dit « le Bourru » dans son village décide de rompre sa solitude en faisant paraître une annonce pour trouver une « compagne » ….et il entre en contact avec une jeune et ravissante femme , mère d’un petit garçon de 10 ans : « Petit-Pierre »…….

Extraits : P 35 « Pierre Mazanquet , alias Petit Pierre , avait dix ans . Avec sa mère Malou , ils débarquaient de Lyon . De la banlieue . Celle où s’élevaient des rangées d’immeubles plus hauts les uns que les autres , avec du linge aux balcons , des cris à tout va, des chiens errants , , du béton partout , des portes d’ascenseurs barbouillés de graffitis , des cages d’escalier maculés d’injures , des minuteries toujours en panne et des caves éventrées. »

P 157 : « Fernand mesura combien il s’était attaché à ce gosse . Une sorte de relation passionnelle inexplicable. Au fond de lui , ses sentiments s’embrouillaient . Parfois il était heureux comme un grand père , parfois il éprouvait les émotions d’un père . »

P 260 : « (Malou) …car en définitive n’était elle pas qu’une pauvre fermière ? …..Servitudes à longueur de journées , y compris les jours fériés , sans compter la coucherie du soir et la messe du dimanche. Elle éprouva un sentiment d’assujettissement , pire : d’asservissement…..elle ressentit comme un dégoût d’elle-même. L’impression d’être tombée plus bas qu’une prostituée qui , elle au moins se fait payer. »

P 301 : « Petit Pierre …chassa l’image l’image de ce Fernand résigné, ce Fernand voûté , ce Fernand aux yeux éteints . Il le revit arpentant la montagne de son pas alerte et déclamer : « Debout , Petit , sois un homme debout. » Il comprit que Fernand ne lui avait pas enseigné qu’à traire les vaches et qu’à souffler dans un harmonica . il lui avait appris l’essentiel . »

12:01 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

je le note je verrais a la médiathèque par chez moi, moi aussi j'adore la lecture a bientot

Écrit par : anne marie | jeudi, 10 septembre 2009

Ja'aimerai le lire, mais le trouver ici est tres dificile,des fois je comande un livre et il n'arrive jamais. Quand j'irais a Barcelone j'esaire de le trouver.Avant il y avait la Librerie Française, ou on trouvait les livres français, mais maintenant on ma dit qu'elle est ferme, je faire le posible pour le trouver. Je des autres livres en français aussi a acheter.
Amities MARU

Écrit par : mbouillon | jeudi, 10 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique