logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 10 juin 2009

UNE MORT ESTHETIQUE (P.D. JAMES)

Une mort Esthétique.jpg

 

UNE MORT ESTHETIQUE

Comme toujours avec cet auteur un polar psychologique parfaitement bien ficelé , une logique fouillée dans le moindre détail auxquels la littérature policière anglaise nous a habitués .

Cette fois-ci le commandant Adam Dalglish et son adjointe de Scotland Yard va devoir enquêter sur le meurtre d’une célèbre journaliste dans une clinique de chirurgie esthétique

Pourquoi Rhoda Gradwyn , a-elle attendu 30 ans pour se faire enlever à la joue une horrible cicatrice qu’elle avait depuis l’âge de 12 ans ? Et a-elle choisi de se faire opérer dans un manoir transformé en clinique par un célèbre chirurgien plasticien ?.

Décor typiquement anglais et mobile obscur : on a 450 pages pour le découvrir

Extraits P 275 : « Collinsby est un héros local . En fait c’est presque un héros national maintenant …….il a fait un travail du tonnerre au collège de Droughton en appliquant des principes que la plupart des gens approuveraient sans doute , mais que ses collègues n’ont pas l’air d’arriver à mettre en œuvre . il estime que chaque enfant possède un talent , un don ou une compétence intellectuelle capable d’améliorer toute son existence et que c’est à l’école de les découvrir et de les cultiver «

P 290 : « Elle s’endormit presque immédiatement ……..regardant son visage , toute inquiétude apaisée par la bénédiction du petit semblant de mort que nous accorde la vie , il songea que c’était un bon visage …… »

P 437 : « Elle savait que déjà , elle avait pris l’habitude de considérer le vaste monde qui s’étalait au-delà du manoir comme un univers essentiellement hostile et étranger : une Angleterre qu’elle ne reconnaissait plus , la terre elle-même transformée en une planète à l’agonie où des millions d’être se déplaçaient constamment , comme une nuée de sauterelles humaines , envahissant , consommant , corrompant , détruisant l’atmosphère de lieux jadis reculés et superbes , désormais rancis par les exhalaisons humaines . mais c’était toujours son monde , celui où elle était née. Elle faisait partie intégrante de sa corruption autant que de ses splendeurs et de ses joies »

11:50 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Hummmmm, ce livre me semble troublant!!A ne pas lire le soir!!!Amicalement FAN

Écrit par : FAN | mercredi, 10 juin 2009

Bonjour Claude,
J'aurais aimé avoir ton avis sur mon problème de Glaucome. Je n'ai plus ton mail et si tu pouvais me contacter sur le mien pour que je t'envoie un mail à ce sujet, je t'en serai reconnaissante.

Bonne journée,
Aliette

Écrit par : Aliette | mardi, 23 juin 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique