logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

vendredi, 19 décembre 2008

LA VALLEE ENDORMIE (Michel Peyramaure)

medium_La_vallée_endormie.jpg

LA VALLÉE ENDORMIE

La Dordogne et la Corrèze Bien sûr !
Michel Peyramaure est un auteur contemporain , mais « siècle dernier » et d’une région , comme Michelet , Signol , Anglade ,Jeury ou Malaval .
Leurs récits sont pleins d’une verve et d’un climat …de sentiments d’une époque pourtant déjà révolue et sans doute incompréhensible pour nos petits enfants qui n’ont pas connu l’humiliation de la défaite , l’occupation , la Résistance dont l’auteur apporte un témoignage tout à fait réaliste.
Ici c’est toute la vie d’Emile Peyrissac qui va défiler , né dans les années 1920 .
Emile , jeune paysan forestier participera à la construction d’un barrage sur la Dordogne qui va changer la vie des habitants de la région .Il sera follement amoureux d’une amie d’enfance , Gaby : lui rendra elle son amour ?........

Extraits : P 33 : « Lorsqu’elle prit congé de nous, avec sa petite valise et ses Contes de Noël de Dickens, le livre de prix que je lui offrais , je l’accompagnais jusqu’à l’autobus stationné à l’entrée du village sur la route de Lapleau. .Si j’avais subi avec stoïcisme le châtiment paternel à la suite de notre odyssée , je sentais en la regardant prendre place dans le véhicule , des larmes couler sur mes joues …. »
P 74 « les promenades des Petites Sœurs gardes-malades de l’abbaye de Saint Projet………
Ce jour du mois de Marie , en mai , où j’assistais pour la première fois à leur cortège , l’une d’elles qui fermait la marche , flânait , s’arrêtant pour caresser un chien , m’adressa un sourire et un petit signe de la main. J’en fus si bouleversé que je suivis la marche , comme derrière la fanfare du 14 Juillet . Elle était jolie , quoique pallote , avec de grands yeux verts qui semblaient accrocher la lumière.
Elle s’arrêta pour me parler
-Tu t’appelles comment , petit ?
-Emile…Emile Peyrissac .Et vous mademoiselle ?
-On ne dit pas mademoiselle , mais ma soeur. On m’appelle Véronique de la Sainte Croix. C’est le nom qu’on m’a donné. Mon vrai nom je l’ai oublié . Il doit figurer sur le grand registre.
Elle s’approcha d’un lilas à peine fleuri , coupa une branche et me la tendit.
-Pour que tu te souviennes de sœur Véronique …me dit elle. N’oublie pas mon nom :Ve-ro-ni-que. Répète.
Je m’exécutais. Elle avait pris du retard sur le cortège et se fit rappeler à l’ordre.
- Je vais me faire gronder , Emile Adieu ! Pense au Seigneur de temps en temps et adresse lui une prière. Tu me le promets ?
- Je le lui,promis. Elle m’aurait demandé d’aller lui,rendre visite à l’abbaye , je l’aurais fait.
- J’ai piqué la branchette dans une carafe que j’ai placé sur ma table de nuit. La grappe s’est épanouie dés le lendemain et elle est restée fleurie durant plus d’une semaine. Je la respirais de temps en temps . Quand elle a commencé à jaunir , je l’ai rangée dans un de mes livres de classe et , plus tard dans un exemplaire des Contemplations de Victor Hugo. Elle y est encore , pas plus épaisse qu’une page . Lorsqu’au mois de Marie je me promène et qu’une odeur de lilas vient vers moi au fil du vent , c’est à sœur Véronique de La Sainte Croix que je pense »
P 243 : « J’allais me retirer avec ma bicyclette lorsque mon attention fut attirée par un gémissement accompagné d’un faible aboiement. Un chien jaune , efflanqué , qui tenait à peine sur ses pattes , venait vers moi en secouant sa queue. Je le caressais .Il se laissa faire.
- Qu’est ce que tu fais ici ? lui dis je . Où sont tes maîtres ?
Il se dressa , posa une patte sur moi en dansottant sur ses arrières Il y avait dans son regard à la fois tant de détresse et d’espoir que je décidai de l’adopter…….Sa famille s’appelait ‘ personne’ . C’est le nom que je lui donnai »

16:35 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

bonsoir la note que je viens de lire me donne envie de lire ce livre
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | vendredi, 19 décembre 2008

Sans doute la vallée endormie ne demande qu'à se réveiller ,je ne connais pas Peyramaure
je suis allé un peu un dordogne et c'est vert en juin
amitiès bonnes fètes

Écrit par : ventdamont | lundi, 22 décembre 2008

Ma fille cadette a décidé de travailler dans une crèche patentale à BRETENOUX!!! Hélas, son chéri à moins de chance, les PTT n'ont pas encore le budget nécessaire pour le prendre comme FACTEUR!! J'espère qu'ils seront réunit en 2009!!!
Amitiés FAN

Écrit par : FAN | lundi, 22 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique