logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

vendredi, 18 juillet 2008

LA ROSE REBELLE (Linda Holeman)

medium_la_rose_rebelle.jpg


Voici un roman pour l’été (505 pages) exotique et plus ou moins d’actualité .mettant en scène une jeune Afghane tadjik .
Daryâ née dans un village en Afghanistan , a le malheur d’être une fille , c'est-à-dire totalement livrée au bon vouloir de son père d’abord , puis dés l’âge de 14 ans de son mari dont elle faut la connaissance seulement le lendemain de son mariage .
Elle sera donc exilée dans une tribu ghilzai nomade à la suite d’une malédiction qui la discrédite dans son village et réduite à l’état d’un « objet » sans valeur pour n’avoir pas donné d’enfant et principalement un garçon à son mari .
Elle s’enfuira ………

Extrait : P 122 : « Ma gorge se serra.
-Est-ce que Padar (papa) a vu le fils ?
- Non , mais il dit que ce chef est un personnage remarquable……..
- Par conséquent Padar a conclu un contrat ?
- Oui le chef ghileai va lui donner trois beaux (chevaux) kaboulis dans la mesure où les conditions seront remplies
-Conditions ?,……….
-La condition principale est que tu sois pure , m’apprit elle……Tu dois comprendre …..la tribu ne se séparera pas de trois de ses meilleurs chevaux si tous les détails d’un arrangement de mariage ne sont pas parfaits…….deux femmes ghizais respectées vont venir cet après-midi . Ce sont elles qui s’assureront de a pureté.. Elles sauront comment s’y prendre. »

P 193 : « - Oui , dis je , je crois que l’on peut changer un vie à force de détermination et de foi en ses propres facultés, mais seulement si l’on est un homme , Kaled . Un homme peut forger son avenir ;il appelle cela la volonté d’Allah……..
L’avenir d’une femme ……peut prendre une forme dans la simple mesure où l’homme qui la possède le désire, car elle ne maîtrise rien et n’a pas voix au chapitre. Elle n’a aucune liberté. »

P 282 : « Mon mari me battait constamment. C’était un être méprisable et cruel auquel mon père m’avait vendue pour se débarrasser de moi……..Et lorsque mon mari a obtenu la preuve que je ne valais rien , parce que je ne lui avais pas donné d‘enfant –de garçon- , il a voulu me tuer » …..Je me suis enfuie pour sauver ma vie »

P 385 : « Je connais une histoire à propos d’une rose , dis-je . Une rose et un rossignol. Je la tiens de ma grand-mère. Elle est très ancienne .C’est une histoire qui se racontait traditionnellement au zénana là où les femmes parlaient la nuit pour oublier la tristesse que leur inspirait le fait d’être séparées de leur maison , de leur famille .
…….Dans de nombreux pays , les rossignols étaient les plus précieux des oiseaux …….Un jour un rossignol admirait la beauté d’une rose endormie , et il chantait pour elle dans les ténèbres bénies par la lueur de la lune .La rose fut réveillée par cette voix de velours.
C‘était une rose blanche , comme toutes les rose de cette époque .Blanche , innocente et pure .Virginale , dis je .Ce chant fit frémir le cœur de cette rose innocente et chaste , et elle trembla sur sa tige . L’oiseau s’approcha , aveuglé par le reflet de sa beauté blanche au clair de lune , et il lui chanta son amour dans un murmure. Je t’aime , rose. Comme je t’aime ,car tu ressemble à rien de ce que j’ai connu .
cette déclaration fit rougir le cœur délicat de la rose, et cet instant marqua la naissance des roses roses ..Le rossignol se rapprocha de plus en plus, et bien qu’Allah eut interdit aux roses de connaître l’amour quand il avait crée le monde , la rose ouvrit ses pétales et le rossignol se posa sur elle et lui déroba sa virginité . Le matin , la rose honteuse de s’être abandonnée et consciente d’avoir déplu à Allah , se colora en rouge vif ..Ainsi naquirent les roses rouges. Depuis lors , le rossignol qui a connu cet émoi merveilleux vient chaque soir réclamer à nouveau cet amour divin .Mais vous vous apercevrez que les pétales de la rose restent tristement fermés toute la nuit , même si le chant du rossignol la fait frémir . Car il s’agissait d’un amour impossible. »

14:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Comment tiennent-elles le coup toutes ces femmes que l'on bafoue ???

Écrit par : Biche | mercredi, 23 juillet 2008

OUI, la vie de ces femmes est une lutte permanente comme l'opression des hommes et la religion qui les réduisent à l'esclavage, mais il n'y a pas si longtemps, en France, la femme luttait pour revendiquer ses droits à l'expression!!Elle lutte encore!!
La vie est ainsi faîte!! toujours en lutte pour une vie dite "meilleur"!!Finalement, si l'être humain n'était pas si belliqueux, il trouverait son bonheur de vivre "simplement"!! Bof, place aux jeunes, moi je suis un peu lasse!! Amicalement FAN

Écrit par : FAN | jeudi, 24 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique