logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 25 juin 2008

COURTELINE

Georges Moinaux est né le 25 Juin 1858 , il prit le pseudonyme de COUTELINE à 23 ans comme fondateur d’une revue qui n’obtint aucun succès
.
Il devint fonctionnaire et s’ennuyait tellement à son bureau qu’il conclut un deal avec un collègue afin d’occuper son poste à mi-temps en lui reversant la moitié de son salaire . Ce dernier accepta l’offre .

« Les gaîtés de l’escadron » qui fut son best-seller , n’eurent aucun succès lors de sa publication .

« La Conversion d’Alceste » jouée en lever de rideau en 1905 :
« Philinte ,je vous sais bon gré de vos avis ;
Je les ai médités longuement ,puis suivis.
Et, cet aveu peut être a lieu de vous surprendre,
Je conviens que la vie est à qui sait la prendre.
Oui, c’est mal rendre hommage à la divinité
Que fixer sur son œuvre un œil trop irrité.
Au pardon qui sourit la sagesse commence ;
Tel se casse les reins en tombant dans l’excès,
Qui fait du monde entier l’objet d’un seul procès »
Est une parodie du « Misanthrope ».

« L’homme n’est pas fait pour le travail, la preuve , c’est que cela le fatigue »
disait il.

Un quidam prétendant que passé 30 ans tous les hommes deviennent idiots :
« -Quel âge avez-vous ? lui dit il
-26 ans
-Vous promettez »

A 66 ans , amputé des deux jambes , pour artérite des membres inférieurs diabétique , il fut élu à l’académie Goncourt :
« Cela me fait une belle jambe ! » dit il

Après son opération , son chirurgien ayant interdit les visites :
-« Quel homme , ce docteur ! Il ne lui suffit pas de m’avoir coupé la jambe, il faut encore qu’il me coupe la parole ! »

10:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

merci, ça fait du bien de sourire avec Courteline,
sacré bonhomme, j'ai rencontré à plusieurs reprises sa veuve , dans les années 60 , qui vivait dans le quartier Picpus, dans le même immeuble que ma grand tante Germaine, tu sais ces immeubles très anciens avec des ascenseurs pour 1 personne ou avec un enfant, alors je montais avec elle, et le reste attendait les différentes montées et descentes pour atteindre le haut 5 °
tout ça pour dire qu'elle était moins drôle que son défunt de mari !
autant écrire pour ne rien dire,
Je t'embrasse cher Claude,
bonne journée à toi, Fanfan du fatras

Écrit par : framboisine | mercredi, 25 juin 2008

Merci Claude, enfin, j'ai souri!!! Merci Courteline!!un esprit de dérision comme je les aime!!!Amicalement FAN

Écrit par : FAN | jeudi, 26 juin 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique