logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 17 avril 2008

UN LEOPARD SUR LE GARROT (JC Rufin)

medium_un_léopard_sur_l_épaule.2.jpg

Le dernier livre de J.C. RUFIN
Ce livre est une biographie d’un homme à vocations multiples : Médecine bien sûr , mais aussi « Humanitaire » baroudeur , journaliste , politique (sciences Po ) , écrivain romancier , diplomate.
Ses études de médecine ,qui se situent vingt ans après les miennes m’offrent une comparaison édifiante sur le niveau scientifique et surtout humain de ce métier . :

Extraits :

P 93 : » j’ai reçu comme une grande faveur d’avoir été placé si jeune aux premières loges de la condition humaine, c’est à dire de la souffrance et de la mort. La fréquentation de cette dernière est un privilège exclusif des médecins , particulièrement des hospitaliers . Aucune autre profession , aucun autre diplôme ne donne ainsi la possibilité d’approcher le mystère de l’extrémité . »

P 97 : « Désormais la mort –comme la naissance- n’est plus une affaire privée . La terreur des grands malades est de s’en voir d épouillés .Combien de serments sont demandés aux familles par des personnes à la dernière extrémité , qui ont encore le bonheur de caresser leur chien et leur chat . : « Promettez moi que vous me laisserez mourir ici » …… « Ne me volez pas ma mort ».

P 139 : (dans une ONG) « Les soins (le mot est à peine utilisable ici)étaient assurés par des praticiens russes et roumains. Techniquement compétents, ils étaient à leur aise puisque le niveau d’équipement du service correspondait à peu près à ce dont ils disposaient dans leur propre pays . Leur fréquentation fut pour moi la révélation de ce que peut être la médecine lorsqu’elle n’est accompagnée ni d’u progrès scientifique et industriel, ni surtout d’un code éthique du respect du malade ».

P 223 : « Mais si j’ai toujours placé la médecine très haut dans l’ordre intellectuel, je n’ai jamais considéré qu’elle donne droit à une position privilégiée .La grandeur du médecin est au contraire de pouvoir tutoyer les dieux …….mais aussi de s’abaisser jusqu’aux tâches les plus humbles , relever le vieillard qui tombe, mettre sa main sur les plaies ».


Note personnelle : J’ajoute que comme Mr Jourdain qui faisait de la prose sans s’en rendre compte , moi aussi j’ai fait de « l’humanitaire » sans m’en douter en assumant pendant 7 ans de façon tout à fait bénévole les urgences médicales et chirurgicales dans ma spécialité 24h sur 24 à l’hôpital de ma ville et à la maison de retraite .

15:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique