logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

mercredi, 20 février 2008

BERNANOS Georges

Né le 20 Février 1888
Proposé pour recevoir la Légion d’honneur , il écrivit au Général de Gaulle :
« L’honneur aujourd’hui pour un Français n’est pas de recevoir la légion d’honneur , c’est de la recevoir de vos mains. Je viens pourtant vous demander la permission de persister dans mon refus .Ce refus n’est pas le premier , mais n’ayant appris cette fois la nomination que par les journaux , il m’a été impossible de décliner discrètement par avance comme en 1926, en 193, en 1940 , une distinction que j’étais résolu à ne pas accepter. N’importe ! J’arrive à l’âge où un écrivain doit éviter jusqu’au moindre soupçon d’équivoque . Il en est pour moi de la Légion d’Honneur comme de l’Académie ,que je viens de refuser aussi .Je ne me permets nullement de les dédaigner , je ne crois pas leur convenir, et je ne crois pas non plus qu’elles me conviennent . j’ai toujours pensé ,d’ailleurs, que la Légion d’Honneur devait être réservée aux militaires. »

« Il était véhément mais d’une lucidité éblouissante .Anticonformiste , courageux , c’est le moins que l’on puisse dire. »
Philippe Soupault « Vingt mille et un jour »

« C’était un être irrité, désespéré quelquefois et d’une extrême injustice. Il y avait en lui un saint et il y avait en lui un prêtre refoulé »
François Mauriac « Les paroles restent »

15:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très instructif pour moi. Merci!
Arthur

Écrit par : Arthur | mercredi, 20 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique