logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

samedi, 09 février 2008

LE RETOUR (Bernhard Schlink)

Voila un livre qui invite le lecteur à se poser des questions comportementales et philosophiques ardues……..voire un peu inquiétantes !
Le point de départ du roman met en scène l’aventure d’un soldat allemand qui , lors de la 2eme guerre mondiale fut fait prisonnier des Russes . Interné dans un camp en Sibérie , il s’évade , traverse la Russie et l’Europe de l’est , et après de multiples épreuves , parvient à rejoindre son village , sa maison . Il débarque à l’improviste , la femme lui ouvre la porte , mais est accompagnée de son « nouveau » compagnon .
Retour à la légende d’Ulysse qui retrouve Pénélope assiégée par ses prétendants que Ulysse exterminera .

Extrait : P 183 : »Chaque jour, je me réjouissais à l’idée de lui raconter une histoire avant qu’il s’endorme . Après la première histoire d’homme rentrant dans ses foyers , il voulut toujours en écouter d’autres L’histoire de l’homme qui revient met sa femme, qui ne le reconnaît pas, à l’épreuve en lui faisant la cour, ce qu’elle refuse par fidélité . Ou celle où il a la preuve de sa fidélité en lui racontant le mariage et le bonheur imaginaire de son mari à l’étranger, ce qu’elle accueille avec tristesse, mais sans jalousie et avec amour .L(histoire où il trouve sa femme avec un autre et repart sans se faire connaître,parce qu’il était porté disparu et qu’il ne veut pas troubler le nouveau bonheur que sa femme a trouvé après un long deuil. . Dans une histoire, un homme a menti et déclaré mort celui qui revient, et celui se venge et le tue ; et dans une autre , c’est le nouveau mari lui-même qui a inventé ce mensonge , et celui qui revient se fait connaître et lutte et l’emporte, sauvant ainsi sa femme d’un nouveau bonheur mensonger , et la ramenant au vrai bonheur. Max aimait particulièrement la variante où le mari revient le jour même du nouveau mariage , voit le couple se rendre à la cérémonie , et doit décider aussitôt ce qu’il doit aire . Il aimait aussi la variante où les deux hommes font connaissance et recherchent ensemble une issue à la funeste situation.
Il y avait ensuite les histoires de l’homme qui revient avec une autre femme , parce qu’on lui a faussement annoncé à l’étranger que sa femme était morte , ou parce que la seconde femme l’a aidé à s’évader , ou l’a sauvé de quelque autre danger. »

P 232 : « Plus je vieillis,plus j’ai du mal à comprendre mes interlocuteurs en société. . Un oto-rhino m’a examiné et a donné un nom à ce phénomène : surdité mondaine. »

P 358 : « C’est bien plus tard que je compris que j’avais sacrifié ma dignité à la paix…….que tous les rituels d’autocritique avec fausses accusations et fausses excuses , n’ont d’autre but que ce sacrifice de la dignité,et que ce sacrifice ruine l’estime de soi. »

medium_Le_retour.jpg

11:45 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

A découvrir..

Oui, surtout ne pas perdre l'estime de soi.


en lisant l'extrait que tu cites,page 123,je ne peux m'empêcher de penser au roman que je suis en train de lire "Terre des oublis" de DUONG THU HUONG..le même thème.


Bises

betty

Écrit par : betty | samedi, 09 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique