logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 02 août 2007

L'ORACLE DE LA LUNA (Frédéric Lenoir)

Pour ceux qui cherchent un livre de vacances à lire sur la plage voici ce pavé de 615 pages qui trace la vie rocambolesque d'un jeune paysan calabrais au XVIeme Siècle .
Voici donc Giovanni qui laisse son village natal pour Venise à la recherche d'Héléna , la femme de sa vie .
A la suite d'un duel malheureux , il est condamné aux galères , naufrage , recueilli dans un monastère orthodoxe il se convertit et devient moine puis fuite vers l'Athos il devient peintre d'icônes , rencontre un vieux sage et part pour les Météores , devient ermite et finit par s'enfuir en perdant la foi . Retour en Italie sur les lieux où son maître à penser lui avait appris l'astrologie . Son Maître ayant été assasiné il est sauvé par le chien Noé et la sorcière Luna .
Retour au monastère et départ pour Jérusalem , le bateau est attaqué par des corsaires qui le vendent comme esclave à Alger d'où il tente de s'évader , mais échoue...............
C'est compliqué à souhait et émaillé de réfléxions hautement philosophiques :

Extrait P 288 : "Toutes nos fautes , tous nos péchés , proviennent de trois grands maux : l'orgueil , l'ignorance et la peur .On a du te parler dans tes études théologiques de l'orgueil. Mais on oublie trop souvent les deux autres maux . L'ignorance , si souvent dénoncée par le grand Socrate, est le mal de l'intelligence. La peur est le mal qui afflige notre coeur. Comme la connaissance est le seul moyen de vaincre l'ignorance , le seul antidote de la peur ...c'est l'amour. car le coeur de l'homme n'aspire qu'à être aimé ."
"Le seul mal qu'il faut vaincre dans ton coeur, mon enfant , c'est la peur. Tous les autres maux : la colère , la jalousie , la tristesse , la culpabilité morbide , proviennent de cet ennemi intérieur " .

P 435 : " Passer de la survie à la vie , c'est une des choses les plus difficiles qui soient! De même est il si difficile et effrayant d'accepter d'être les créateurs de notre vie! Nous préférons vivre comme des brebis , sans trop réfléchir sans trop prendre de risques, sans trop aller vers nos rêves les plus profonds , qui sont pourtant nos meilleures raisons de vivre. Certes tu existes , mon jeune ami , mais la question que tu dois te poser c'est : est ce que je suis vivant ? " .

17:45 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'aime bien la fin hautement philosophique.bonne journée.

Écrit par : heraime | lundi, 06 août 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique