logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 29 mars 2007

L'AFGHAN (Frederick Forsyth )

Un thriller-espionnage qui fait froid dans le dos tant il est plausible sur les actions de terrorisme international , loins des fantaisies à la James Bond:

Les services de contre-espionnage britanniques ayant intercepté des informations concernant la préparation d'un attentat pire encore que celui des tours de Manhattan , décident d'infiltrer le réseau terroriste en substituant un vétéran des SAS à un ancien taliban détenu à Guantanamo ..................

Extrait P 251 " Il n'y a pas si longtemps , la reconnaissance des visages était une tâche confiée à des agents qui travaillaient dans la pénombre pour scruter à la loupe des images agrandies , au grain épais , et tenter de répondre à deux question : qui est l'homme ou la femme sur ce cliché ?..........
puis l'ordinateur vint . On produisit des logiciels qui ramenait un visage humain à plus de six cents mesures infinitésimales et les gardait en mémoire. il n'existe pas semble -t-il un seul visage au monde qui ne soit réductible à une série de mesures . Ce sera la distance exacte à un micron près entre les deux pupilles , la largeur du nez en sept points différents de la pointe aux sourcils , 22 mesures exactement pour les lèvres , et les oreilles......"
P 324 : " Les tireurs d'élite sont une curieuse espèce entre tous les soldats . Ils n'approchent jamais celui qu'ils tuent , mais les voient de plus près et avec une plus grande netteté que quiconque ............la plupart des hommes ne meurent plus de la main de leur ennemi mais de son ordinateur. Ils sont pulvérisés par un missile tiré d'un autre continent ou des profondeurs de la mer. Ils sont déchiquetés par une bombe intelligente lâchée par un avion , tranquillement et de si haut qu'ils ne l'ont ni vu ni entendu venir . Dans le meilleur des cas , leurs exécuteurs , tapis derrière une mitrailleuse dans un hélicoptère en piqué , les aperçoivent comme des formes indistinctes qui courent , se cachent, tentent de répliquer. Mais ce ne sont pas de vrais humains.
C'est ainsi que les voit le tireur d'élite........il imagine sa cible .........qui regarde sans le savoir l'objectif qui le fixe à plusieurs centaines de mètres de là. Et meurt. Les tireurs d'élite sont des gens à part-dans leur tête" .

14:15 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Ce doit être palpitant, captivant... bises de miche

Écrit par : miche | jeudi, 29 mars 2007

J'en suis restée aux Cerfs Volants de Kaboul puis aux Hirondelles de Kaboul as-tu lu? C'est tout à fait bouleversant, Framboisne

Écrit par : framboisine | vendredi, 30 mars 2007

Claude ,
je viens de rechercher sur votre blog , y aurait il un compte rendu du livre de Michael Barry sur le commandant Massoud . .

Merci
agathe

Écrit par : agathe | lundi, 02 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique